Parasite

 

  • Titre original : Kiseijuu
  • Origine : Japon – 1990
  • Type : Seinen
  • Genres : Action Horreur Science-Fiction
  • Auteur : Hitoshi Iwaaki
  • Éditeur VO : Kodansha
  • Éditeur VF : Glénat
  • Nb volumes VO : 10 (Terminé)
  • Nb volumes VF : 10 (Terminé)
  • Âge conseillé : 16 ans et +
  • Adapté en Anime : Parasyte Sei no kakuritsu (2014)

Parasite

Salutations chère espèce humaine, nous sommes les parasites… nous ne savons pas d’où nous venons, ni vraiment ce que nous sommes et même ce que l’on vient faire chez vous. En revanche, il y a certaines choses que nous apprécions tout particulièrement : quand nous rencontrons l’un des vôtres, nous aimons emprunter n’importe lequel de vos orifices, (et au pire on s’implante dans votre peau) et remonter jusqu’à votre cerveau. Après quoi vous n’avez d’humain que l’apparence, nous utilisons votre corps pour nous cacher, nous nous nourrissons de vos semblables et on essaie de tuer nos compères par la même occasion. D’ailleurs, dans ces moments-là, votre tête se métamorphosera en lames extrêmement résistantes, on préfère vous prévenir. Pour les plus curieux d’entre vous, sachez que le manga d’où nous venons a commencé dans le magazine Kodansha en 1988 pour se terminer en 1995 avec un total de 64 chapitres compilé en 10 volumes. PARASITE commence avec des serpents de l’espace, qui arrivent sur terre sans trop prévenir, et qui sont aparemment programmés pour prendre la place d’autres êtres vivants en parasitant leurs hôtes. Par chance notre protagoniste principal a eu le bon réflexe de stopper la propagation du malotru avant son arrivée certaine et mortelle au cerveau, gardant ainsi contrôle de lui-même a l’exception de l’un de ses bras, remplacé par « Migy » doté d’un pragmatisme et d’un humour à faire pâlir, le plus anthropocentriste d’entre nous.  Les parasites anthropophages dont l’objectif est avant tout de survivre, cherchant de préférence des proies ou des hôtes en bonne santé, chaque parasite ayant une conscience et un développement propre selon son expérience, envoyez bouler l’idée convenu, de méchants extra-terrestres venus seulement pour éradiquer l’espèce humaine. Avec PARASITE on a la une narration solide, couplée à un type de dessin réaliste, rythmées de scènes de combats métamorphes qui avec brio renforce l’ambiance de l’histoire, une petite touche d’Horreur et une pincée d’humour parfois jusqu’à l’absurde, ce qui en fait une œuvre adulte à conseiller au plus grand monde, mais à ne pas mettre entre toutes les mains.

Signé

François solide

 

Le saviez-vous ?

PARASITE, est le premier manga de Hitoshi IWAAKI qui signera ensuite HISTORIE, (toujours en cours) un manga dont le héros est Eumène de cardia, l’un des généraux d’Alexandre le Grand. C’est vous dire le bonhomme !

Extra life café ©